• Bienvenue

    Au cabinet de naturopathie

    de José JEANBLANC
  • José JEANBLANC
    Consultation en naturopathie et formations professionnelles

 

Le concept de vieillissement réussi s'est développé relativement récemment dans les années 80, à partir des travaux scientifiques qui ont défini trois types de vieillissement :

senior

    • Le vieillissement pathologique, avec morbidités : dépression, démence, troubles de la locomotion, troubles sensoriels, affections cardiovasculaires fréquemment associées à une dénutrition favorisant dans ce contexte poly-pathologique l'émergence de pathologies aiguës.

  • Le vieillissement usuel ou habituel, avec des atteintes définies comme physiologiques, liées à l'âge, de certaines fonctions. Il s'agit d'une réduction des réserves adaptatives, conduisant à un risque de déséquilibre en cas de survenue d'un phénomène aigu. C'est ce qu'on définit actuellement par le syndrome de fragilité, qui se caractérise par un risque de décompensation fonctionnelle conduisant à une aggravation de l'état de santé ou à la dépendance.













  • Le vieillissement réussi : à haut niveau de fonction, avec maintien des capacités fonctionnelles ou atteinte très modérée de celles-ci, absence de pathologies.

Les travaux concernant l'état de fragilité ont considérablement favorisé la compréhension du vieillissement raté. En effet, pour bénéficier d'une longévité réussie, la 1ère des mesures sera de dépister toute situation de fragilité.

 

L'état de fragilité se définit comme la conjugaison de 3 éléments :

    • Une chute trop importante de la masse musculaire, que l'on appelle la sarcopénie.

 

  • Cette sarcopénie s'associe à 2 déclins : celui des défenses immunitaires, qui prédispose à une vulnérabilité aux infections, et le déclin cognitif qui se manifeste dans un 1er temps par des troubles de la mémoire, pour évoluer vers les troubles de l'attention et de la concentration, des performances intellectuelles.

 

Ces trois déclins sont le témoin des difficultés d'adaptation des systèmes neuroendocriniens, métaboliques, immunitaires que les scientifiques ont appelé charge allostatique, ce mot barbare et méconnu du grand public est intéressant puisque aujourd'hui les chercheurs évaluent par des tests biologiques la charge allostatique et définissent pour chacun un score allostatique.

L'allostasie fait référence à une notion d'équilibre d'homéostasie et se définit comme la capacité de parvenir à la stabilité à travers le changement.

La longévité réussie a évolué ces dernières années, et est actuellement abordée sous différents angles : médical, fonctionnel, biologique, comme nous venons de le voir, mais aussi sous l'angle social, psychologique et philosophique.

Si le concept de vieillissement réussi est souvent associé aux notions de longévité et d'absence de pathologies, on ne peut faire abstraction de celles de qualité de vie, bien-être physiologique, bonheur.

 

Une enquête récente du National Geographic aux Etats-Unis auprès de trois populations où l'on connaît une vieillesse particulièrement active, les Japonais de l'île d'Okinawa, les Italiens de la Sardaigne et un groupe d'Américains membres de l'église des adventistes, a révélé que les cinq facteurs qui jouaient un rôle déterminant pour ces trois groupes étaient les suivants :

  • Ne pas fumer.
  • Manger des fruits, des légumes et des grains entiers.
  • Etre actif tous les jours.
  • Accorder la priorité à la famille.
  • Etre engagé dans la société.

ile okinawa

En synthèse des connaissances actuelles il sera intéressant pour parvenir à une longévité réussi à la fois de surveiller et de soutenir en permanence :

  • La fonction musculaire.
  • Les fonctions immunitaires.
  • Les fonctions cognitives et les aptitudes psychomotrices.
  • Aider l'installation de bonnes stratégies d'adaptation, conduisant à un véritable art de vivre sa longévité que certains appellent la sagesse.

 

Pour retarder le plus possible les maladies et les limitations de la vieillesse, la recherche scientifique a largement démontré l'efficacité de pratiques individuelles liées au mode de vie.
Voici celles qui sont le plus largement soutenues par les scientifiques :

  • La prévention des problèmes héréditaires.
  • L'abstinence de tabac.
  • La vie affective et le soutien social.
  • L'assiette.
  • L'activité physique.
  • La gestion du stress.

 

Les trois secrets de la longévité réussie :


  • L'assiette

    Il faut apprendre à mieux connaître, et mieux comprendre les protéines alimentaires et leurs effets. Ce sont de grands colliers de perles dont chacune d'entre elles est un acide aminé, 8 d'entre eux sont indispensables, puisque l'organisme ne sait pas les fabriquer. Les protéines sont les briques de l'organisme, mais aussi elles permettent à l'organisme de fabriquer des anticorps pour l'immunité, des neuromédiateurs pour le cerveau.

    Le conseil alimentaire intègre les recommandations destinées à la population, notamment la diversité et l'équilibre. Il s'inspire du modèle méditerranéen d'inspiration crétoise (la densité nutritionnelle afin de limiter les calories vides, l'apport des micronutriments protecteurs du vieillissement, les bonnes associations alimentaires pour contrôler l'équilibre acido-basique, le choix des huiles afin de garantir un rapport oméga 3/oméga 6).

    Enfin, point essentiel en micro nutrition, une alimentation santé individualisée doit être parfaitement adaptée aux susceptibilités individuelles, c'est à dire contribuer à une bonne digestion et être bien tolérée.

  • L'activité physique

    Les activités physiques les plus conseillées pour la longévité réussie sont les exercices d'endurance qui n'apportent que des bienfaits à l'organisme. Ainsi, la marche, le vélo, la natation sont le plus souvent prescrits.

    Nous avons également les exercices de renforcement musculaire qui permettent de maintenir la force et la masse musculaire. Ce sont les exercices de musculation, qui permettent de gagner en tonicité corporelle.

    Enfin, les exercices d'étirement pour augmenter la souplesse des articulations, limiter les raideurs musculaires et améliorer la posture.

  • La gestion du stress

    Les enquêtes de satisfaction de vie auprès des personnes âgées donnent des résultats étonnamment bons, ainsi que les enquêtes sur le sentiment subjectif de santé. Les capacités d'adaptation se manifestent par l'art de gérer les épreuves, la capacité à s'investir, se projeter dans l'avenir, se fixer des objectifs. Ces capacités d'adaptation s'exercent toute la vie pour faire face aux évènements stressants.

fruits-legumes



velo senior


cascade